Logo Payot et Rivages

Nouveautés

       

 

Recherche dans nos catalogues:   Retour Par Auteur, Titre, Préfacier, Traducteur, ...

Valse-dans-les-tenebres

Voir la quatriéme de couverture: Valse-dans-les-tenebres


 
Bookmark and Share
 
Autres titres de William IRISH :
 

 
 
 Valse dans les ténèbres |  William IRISH

Traduit  par Gerard DE CHERGE et Stephane BOURGOIN

 

Genre : Policier
Collection : Rivages/Noir | Numéro : 50
 
Poche  | 208 pages.  | Paru en : Février 2017  | Prix : 7.60 €

GENCOD : 9782743638771
Editions : Rivages

 

Pour le N° 50 de la collection Rivages/Noir, nous avons tenu à choisir un auteur prestigieux de l'âge d'or du roman noir : William Irish. Cinq nouvelles inédites : une panthère échappée dans les rues d'une ville ; un homme malade qui s'accuse d'un crime qu'il na pas commis pour que sa femme touche une récompense ; une manucure maladroite qui tue son client ; un personnage mystérieux qui recueille les kleptomanes pour les faire travailler à son compte ; un homme qui sort de prison et valse avec le fantôme de sa fiancée morte. Mélodrame, violence, désespoir : tout l'art de Irish, concentré dans cinq de ses meilleures nouvelles.


   
 
William IRISH

William Irish est le pseudonyme de Cornell Woolrich, écrivain américain né le 4 décembre 1903 à New York, où il meurt le 25 septembre 1968.

Né dans un milieu aisé, il suit son père, ingénieur des travaux publics, au Mexique, à Cuba et aux Bahamas. Après le divorce de ses parents, à l'âge de 15 ans, il rentre à New York à pour vivre auprès de sa mère, pianiste, et termine ses études en 1925 à l'université de Columbia. Il écrit son premier roman, Chef d'accusation en 1935, influencé par l'œuvre de Francis Scott Fitzgerald. Il est engagé comme scénariste à Hollywood pour travailler sur l'adaptation de Les enfants du Ritz, paru en 1927. Après un bref mariage, il vivra jusqu'à sa mort chez sa mère. Jusqu'en 1940, les éditeurs refusent de publier ses livres, il publie dans des pulps près de trois cent cinquante nouvelles sous trois noms différents : William Irish, Georges Hopley et son vrai nom . Il connaît le succès à partir de 1940, avec La mariée était en noir. En 1954, il reçoit le Grand prix de littérature policière en France pour Un pied dans la tombe.

De nombreux metteurs en scène ont porté les œuvres à l'écran de ce maître du suspense, notamment Alfred Hitchcock pour Fenêtre sur cour, d'après une nouvelle, et François Truffaut pour La sirène du Mississippi et La mariée était en noir.

   
   
  Nouveautés : Rivages/Noir