Logo Payot et Rivages

Nouveautés

       

 

Recherche dans nos catalogues:   Retour Par Auteur, Titre, Préfacier, Traducteur, ...

Panique à la banque
En couverture : dessin de Glen Baxter, extrait de Haro sur le suif (© Éditions Hoëbecke, 2008).
 
Bookmark and Share
 
 
 Panique à la banque |  Stephen Leacock

Traduit de l'anglais (canada) par Michel Chrestien

 

Genre : Littérature anglo-saxonne (Canada)
Collection : Littérature étrangère/Rivages
 
Grand format  | 240 pages.  | Paru en : Septembre 2008  | Prix : 12.20 €

GENCOD : 9782743618490  | I.S.B.N. : 2-7436-1849-3
Editions : Rivages

 

Dans le texte intitulé Panique à la banque, un homme bient pour la première fois déposer ses économies dans une institution bancaire : la solennité des lieux et du personnel fait monter en lui une panique grandissante et, au terme d'une série d'échanges où l'absurde le dispute à l'angoisse, il finira par vider son compte aussitôt après l'avoir ouvert. Application exemplaire de l'humour tel que l'avait défini Mark Twain : "Toute chose humaine est pathétique. La source secrète de l'humour n'est pas la joie mais le chagrin."

Au fil des quarante textes qui composent ce recueil - le premier est l'un des meilleurs de l'auteur - Stephen Leacock fait feu de tout bois et montre l'étendue de sa palette d'humoriste : parodies de genres en vogue, critiques sociales d'un humour noir grinçant, incursions dans l'absurde et le non-sens. Comme le disait l'un de ses fervents admirateurs : "C'est un des types les plus drôles que je connaisse... Une fois qu'on a commencé à le lire, on ne peut plus s'arrêter" (Groucho Marx).


   
 
Stephen Leacock

Professeur d'économie politique à l'université de Montréal, Stephen Leacock (1869-1944) connaît le succès dès la parution du présent recueil en 1910. Surnommé "le Mark Twain canadien", il écrira avec la même popularité plus de vingt-cinq livres dans cette veine (parmi lesquels L'Ile de la tentation et Le Plombier kidnappé, récemment traduits), qui font de lui le grand humoriste canadien du siècle dernier.

   
   
  Dernières parutions : Littérature anglo-saxonne (Canada)