Logo Payot et Rivages

Nouveautés

       

 

Recherche dans nos catalogues:   Retour Par Auteur, Titre, Préfacier, Traducteur, ...

Ombre des jours

Maurice Prendergast, Piazza di San Marco (détail).
 
Bookmark and Share

 
 
 Ombre des jours |  Umberto Saba
Aphorismes et nouvelles

Traduit de l'italien par René de Ceccatty

 

Genre : Littérature italienne
Collection : Littérature étrangère/Rivages
 
Grand format  | 0 pages.  | Paru en : Janvier 1991  | Prix : 13.80 €

GENCOD : 9782869304192  | I.S.B.N. : 2-86930-419-6
Editions : Rivages

 

Écrits pour la plupart après la guerre, et publiés en revue, ces nouvelles et aphorismes furent présentés au public comme de "brèves compositions en prose, d'une coupe écourtée et incisive, qui ont l'inflexion du poème et la rigueur de l'aphorisme. C'est presque un genre nouveau, qui, certes, est propre à Saba et qu'il appelle "Raccourcis" parce que, d'une façon elliptique et rapide, ils lui permettent d'arriver à des conclusions lointaines et souvent surprenantes." Saba commente alors cette définition, en précisant «Ils étaient - du reste - dans l'air ; il suffisait pour "les capter" et "les enregistrer", d'avoir un peu d'oreille pour certaines réalités profondes, auxquelles nos excellents philosophes (c'est là que le bât blesse) répondent soit en niant leur existence, soit par un "Vade retro, Satana" ! Mais Satan ne demande pas mieux que de rester caché.»
Ce recueil a la tendresse ironique, l'intelligence vive et dense que l'on connaît au grand poète triestin, mais avec, ici, la blessure encore ouverte de la guerre, de l'Holocauste, une sorte de désenchantement définitif. Jugements politiques, portraits impitoyables ou chaleureux, tableaux poétiques alternent dans ces carnets secrets qui, pour certains spécialistes de Saba, représentent l'essence de son art.

   
 
Umberto Saba
Umberto Saba (de son vrai nom Umberto Poli) est né à Trieste le 9 mai 1883. Il est Italien par son père quoique né dans une ville qui appartenait encore à l'empire austro-hongrois. Son œuvre est essentiellement poétique (Il Canzoniere). Mais on lui doit un des chefs-d'oeuvre de la littérature romanesque italienne : Ernesto. Saba est mort le 25 août 1957.
   
   
  Dernières parutions : Littérature italienne