Logo Payot et Rivages

Nouveautés

       

 

Recherche dans nos catalogues:   Retour Par Auteur, Titre, Préfacier, Traducteur, ...

Le Crime du Palace

 
Bookmark and Share
 
 
 Le Crime du Palace |  Florence TAMAGNE
Enquête sur l'une des plus grandes affaires criminelles des années 1930


 

Genre : Histoire (Payot)
Collection : Histoire Payot
 
Grand format  | 288 pages.  | Paru en : Janvier 2017  | Prix : 22.00 €

GENCOD : 9782228916974
Editions : Payot

 

Au début des années 1930, en à peine quatre mois, la France est secouée par trois grandes affaires : l’affaire Violette Nozière, l’affaire Stavisky, et, entre les deux, l’affaire Oscar Dufrenne. Le 25 septembre 1933, Oscar Dufrenne, maître des nuits parisiennes, ami de Jean Sablon et de Mistinguett, directeur du Casino de Paris et du music-hall Le Palace, par ailleurs conseiller municipal (radical-socialiste) et proche de l’ancien ministre de l’Intérieur Louis-Jean Malvy, est retrouvé mort dans son bureau du Palace, le crâne fracassé et le pantalon baissé.

Le crime, qui va défrayer la chronique pendant de longs mois, ne sera jamais élucidé, même si tout accuse un certain Paul Laborie, dit Paulo les Belles Dents. L’historienne Florence Tamagne reprend l’enquête. Elle dévoile le parcours, de son Lille natal à la « capitale des plaisirs », d’un self-made man homosexuel et « grand exhibiteur de cuisses » (L’Humanité), raconte la traque des policiers, les rumeurs, le procès – et décrit la France de l’entre-deux-guerres, une France où certes l’ascenseur social est encore possible, mais une France instable, secouée par les extrêmes de droite comme de gauche qui dénoncent la corruption du système, et marquée par les scandales financiers, les meurtres sensationnels et les affaires de mœurs.


   
 
Florence TAMAGNE

Florence Tamagne, historienne, maîtresse de conférences à l’université de Lille 3, est l’auteure, au Seuil, d’une Histoire de l’homosexualité en Europe : Berlin, Londres, Paris, 1919-1939 qui fait autorité.

   
   
  Dernières parutions : Histoire (Payot)