Logo Payot et Rivages

Nouveautés

       

 

Recherche dans nos catalogues:   Retour Par Auteur, Titre, Préfacier, Traducteur, ...

L'Homme qui voulait parler au monde

 
Bookmark and Share
 
 
 L'Homme qui voulait parler au monde  |  Olivier Arnaud


 

Genre : Policier | Sous Genre : France, Société anonyme
Collection : Rivages/Noir | Numéro : 547
 
Poche  | 288 pages.  | Paru en : Février 2005  | Prix : 8.15 €

GENCOD : 9782743613617  | I.S.B.N. : 2-7436-1361-0
Editions : Rivages

 

« ... Le moindre autobus est à une demi-heure de marche, les trains assourdissent mais ne s'arrêtent pas, la vétusté des canalisations menace à chaque instant, pendant que des générations se gaspillent sur ces châteaux-forts que personne ne convoite… »

Une banlieue qui ressemble à toutes les autres, des cités où se conjuguent laideur, décrépitude et pauvreté, et des cadavres de jeunes Arabes qui tombent des toits des immeubles. Le tueur a frappé quatre ou cinq fois, a poussé ses victimes entre onze heures du soir et cinq heures du matin. Qui peut avoir intérêt à balancer ces jeunes dans le vide ?

Léo, surnommé "l'Africain", arpente les banlieues du désespoir. Il est, selon ses supérieurs, une "sorte de détective intellectuel mâtiné d'un ethnologue caractériel". Plus jeune, il avait créé une association humanitaire et cru à la police comme issue au chaos. Mais après un séjour en Afrique centrale, il a demandé à revenir en métropole. Il vit à l'hôtel, passe ses nuits dans les cafétérias d'autoroutes, ne lit que des revues et des ouvrages scientifiques. Il n'a jamais sommeil et a l'impression d'avoir marché des milliers de kilomètres sans jamais trouver les limites du continent de la misère. Avec l'aide de Sarah, une journaliste branchée qui transforme le fait divers social en show télévisé, il part à la rencontre du mystérieux tueur dont il n'arrive pas à comprendre le "message"…


L'homme qui voulait parler au monde est le premier roman d' Olivier Arnaud. Entre cauchemar climatisé et rêve éveillé, il y dépeint le monde contemporain dans un style extrêmement personnel.

 


   
  Nouveautés : Rivages/Noir