Logo Payot et Rivages

Nouveautés

       

 

Recherche dans nos catalogues:   Retour Par Auteur, Titre, Préfacier, Traducteur, ...

Couleur du temps

 
Bookmark and Share

 
 
 Couleur du temps |  Umberto Saba

Traduit de l'italien par René de Ceccatty

 

Genre : Littérature italienne
Collection : Rivages Poche / Bibliothèque étrangère | Numéro : 6
 
Poche  | 178 pages.  | Paru en : Septembre 1989  | Prix : 6.60 €

GENCOD : 9782869302679  | I.S.B.N. : 2-86930-267-3
Editions : Rivages

 

« La couleur du temps n'est pas fournie seulement par les grands événements, ceux que l'on dit historiques. Quelqu'un de futé la trouve, sans la chercher, dans les petits indices de la vie quotidienne. »

Les nouvelles que Saba a écrites entre 1910 et 1947 semblent être l'illustration de cet aphorisme. les "petits indices" annoncent parfois de véritables tragédies. Saba, dont la vie tout entière a été minée par une angoisse existentielle qu'il n'a jamais su éclaircir autrement que par l'écriture, le sait mieux que tout autre. Exilé sur la terre, il assume, par son statut de poète et d'observateur attendri des petites gens, le drame de tous les exclus ; les Juifs, dont il fait partie, inspirent ses premiers récits, merveilles d'ironie et de compassion ; les enfants, qui paraissent toujours vivre entre deux mondes ; les femmes qui, selon lui, retenaient, mieux que les hommes, une part d'enfance en elles ; et surtout les rêveurs. Les seize nouvelles de ce recueil, le plus souvent situées à Trieste, sont les plus narratives que Saba ait écrites, mais la fiction y est au plus près du réel, même si, pour un poète, le réel est le plus souvent onirique.

« Des histoires pleines de charme et de maléfices, racontées par un des plus grands champions de la litote. » ( François Bott, Le Monde)

« C'est dans ses nouvelles que Saba dévoile le meilleur de son art. Une écriture délicatement nuancée dans sa distinction où pointe une ironie mordante derrière les aphorismes. » ( Anne Muratori, Le Figaro)

   
 
Umberto Saba
Umberto Saba (de son vrai nom Umberto Poli) est né à Trieste le 9 mai 1883. Il est Italien par son père quoique né dans une ville qui appartenait encore à l'empire austro-hongrois. Son œuvre est essentiellement poétique (Il Canzoniere). Mais on lui doit un des chefs-d'oeuvre de la littérature romanesque italienne : Ernesto. Saba est mort le 25 août 1957.
   
   
  Dernières parutions : Littérature italienne