Logo Payot et Rivages

Nouveautés

       

 

Recherche dans nos catalogues:   Retour Par Auteur, Titre, Préfacier, Traducteur, ...

Au nord de nulle part

 
Bookmark and Share

 
 
 Au nord de nulle part |  Janette Turner Hospital

Traduit de l'anglais par Marie-Odile Fortier-Masek

 

Genre : Littérature australienne
Collection : Littérature étrangère/Rivages
 
Grand format  | 176 pages.  | Paru en : Mai 2006  | Prix : 17.45 €

GENCOD : 9782743615444  | I.S.B.N. : 2-7436-1544-3
Editions : Rivages

 

Sur les neuf nouvelles qui composent ce recueil et dont l’intention est d’observer les variations climatiques de personnages très différents, c'est-à-dire leur capacité à réagir aux anticyclones et aux dépressions de leur météorologie intime, trois explorent les relations de Philippa et Brian, amis depuis l’enfance. Leur amitié est fusionnelle, presque " organique ". Bien qu’ils aient choisi de suivre des carrières opposées - il est un scientifique renommé, elle est artiste - et qu’ils soient le plus souvent séparés par l’espace et le temps, ils n’en sont pas moins " connectés " en permanence.
Dans Cap tribulation ou Train de nuit, c’est à travers leurs rêves et leurs angoisses qu’ils communiquent. Brian bascule peu à peu dans la folie et Philippa le " vit " avec lui dans une forme onirique. C’est ainsi qu’elle sentira la mort de son ami arriver et réussira à lui parler alors même qu’il sera dans le coma à l’autre bout de la planète.

Si les histoires réunissant Philippa et Brian constituent la colonne vertébrale du recueil, les autres n’en sont pas moins troublantes et tout aussi climatiques : Images et merveilles raconte comment un photographe tente de capturer l’image photographique de sa belle, dans L’Envolée une jeune femme trouve refuge et piège dans la fuite après un accident de voiture.

En une prose baroque et sensuelle, traversée de visions, d’images et d’odeurs, Janette Turner Hospital nous entraîne au cœur d’une spirale poétique qui nous plonge dans l’univers dense et mystérieux de ses personnages. Ces personnages sont des êtres de la perte : perte de l’esprit, perte de soi. Ils cherchent une adéquation idéale entre l’air qu’ils respirent et celui qu’ils exhalent et tentent de capter une réalité avec laquelle ils ne semblent pas toujours en phase.

   
 
Janette Turner Hospital
Janette Turner Hospital est née en 1942. Elle a grandi en Australie, dans la chaleur subtropicale de la côte du Queensland. Après avoir vécu au Canada, en Angleterre et en France, elle enseigne aujourd'hui à l'université de Caroline du sud aux États-Unis, son pays de résidence.
   
   
  Dernières parutions : Littérature australienne